récit, Tout public

La paire de mocassins

C’est l’histoire d’un cordonnier qui n’est pas débordé de travail…
A quoi bon réparer des chaussures quand il en arrive chaque jour des milliers par container.

Au bord de la faillite, il se fait prêter une petite somme d’argent par “Monsieur” un homme d’affaires extrêmement riche et puissant. Monsieur possède, dans la paire de mocassins
son domaine arboré un rosier magique qui apporterait la jeunesse éternelle au maître du jardin. Il faut juste trouver la technique pour le faire fleurir…
Pas sûr qu’Hervé le vieux jardinier sache comment s’y prendre. Peut-être que la femme de la forêt pourrait lui venir en aide, encore faut-il savoir la trouver.

A l’heure où l’on jette plus qe l’on ne répare qu’est-ce que les contes ont à nous transmettre ?

En revisitant trois contes traditionnels, Prunelle Giordano met en lumière la société de consommation et notre capacité à la transformer ou à s’y adapter. Elle évoque notre relation à la vieillesse et à la mort dans un monde basé sur les apparences ainsi que les efforts que chacun est prêt à faire pour rencontrer l’autre.

Ce spectacle s’inspire de trois contes traditionnels :

– “Les deux cailloux”, un conte de tradition indienne édité dans “Contes à jouer du chapeau” par Praline Gay Para aux editions SYROS.
– 
Le maître du jardin”, un conte traditionnel arménien.
– “Antidote”, un conte chinois édité dans « Contes des sages taoïstes » de Pascal Fauliot au Seuil

Durée : environ 1 heure / Tout Public : à partir de 10 ans / Création : 2018 / Graphisme et illustration du visuel : Prunelle Giordano